3 bonnes raisons pour s’implanter en Espagne

Dans un pays à l’économie au dynamisme retrouvé, les clignotants sont au vert pour l’implantation de votre entreprise, en particulier dans le secteur du E-commerce.

Un marché porteur d’opportunités en BtoB et BtoC

Au sein de l’UE, l’Espagne fait partie des marchés réputés dynamiques, à la fois du fait d’une croissance supérieure au reste des pays européens (+2,2% attendus en 2019) et de son attractivité globale. En 2018, l’Espagne occupe la 6e place pour l’accueil des flux d’IDE en Europe et la 17e dans le monde.

Son tissu d’entreprises diversifié et fortement exportateur – la croissance des exportations espagnoles a été supérieure à la moyenne mondiale entre 2010 et 2017 – et la reprise de la consommation des ménages sur ce marché de 47 millions d’habitants sont porteurs d’opportunités en BtoB et BtoC, tant pour le commerce traditionnel que les sites de boutiques en lignes.

Tourisme, économie et E-commerce en forme

Parmi les atouts majeurs de l’Espagne, on notera plus particulièrement : l’essor du tourisme – l’Espagne fait désormais partie des 3 premières destinations touristiques mondiales ; elle a dépassé les 82 millions de touristes en 2018 -, le réseau de transport très efficace tous modes confondus, la couverture du territoire en haut débit ainsi que le taux d’équipement digital – 85% des espagnols ont accès à internet et 7 personnes sur 10 se connectent tous les jours – et plus globalement un environnement des affaires favorable à l’entreprise : les achats en ligne sont en constante augmentation.

Plus subjectif, l’Espagne est perçue comme un marché ouvert, « facile », moins contraignant que d’autres marchés européens et fait partie des cibles prioritaires des entrepreneurs à la recherche d’une localisation qui allie qualité de vie et culture des affaires.

Contactez la CCI Française de Barcelone pour :

Vous accompagner dans l’implantation de votre entreprise en Espagne+

La culture dans la pratique des affaires

L’Espagne est un marché de proximité. L’affirmation n’est pas géographique mais culturelle. Dans la pratique des affaires en Espagne, il est important de pouvoir être réactif avec ses clients et ses partenaires. La prise de décision est souvent longue, mais quand l’opportunité se présente, on s’attend à une disponibilité rapide de ses interlocuteurs.

Dans le cas de l’e-commerce, la proximité commencera par une adresse et un numéro d’appel local, un service client en espagnol, puis pas à pas, se concrétisera l’implantation au travers d’une société espagnole pour des raisons fiscales (gestion de TVA), logistique (gestion d’un stock sur place, picking et envoi), et de développement commercial (prospection, gestion clients, recrutement…).

Modes d’implantation de votre entreprise en Espagne

Bureau de représentation :

1ère étape de la présence commerciale, le bureau de représentation n’a pas de personnalité juridique propre et nécessite un Numéro d’Identification Fiscale (NIF) auprès de Hacienda (administration fiscale), un représentant fiscal et un Numéro d’Identification pour Etranger (NIE) pour le représentant. Activité limitée : prospection commerciale possible mais pas de facturation.

Sociétés de capitaux :

S.L Sociedad Limitada (3.000 euros capital minimum versée lors de la constitution de la société) – 1 associé unique possible – fonctionnement équivalent à Sarl en France. La responsabilité de la SL est limitée au capital social apporté.

S.A Sociedad Anónima (60.000 euros capital minimum. Ce montant doit être souscrit intégralement, mais seul un minimum de 25 % doit être déboursé) – fonctionnement classique de la SA. La modification des statuts suppose l’approbation du conseil d’administration et des actionnaires. Moins flexible que la S.L. Il n’existe pas de structure simplifiée type SAS en Espagne.